30 mars 2022

GUELT et BERNY présentent leur solution de barquettes en inox operculées au CFIA

Le salon est l'événement annuel incontournable pour les acteurs de l’agroalimentaire. Berny était présent sur le showroom de l’usine Agro du Futur, espace dédié à la décarbonation des industries de l’agroalimentaire.

On vous fait un résumé de ces 3 jours ?

  • L’équipe a présenté sa collaboration avec Guelt, concepteur et intégrateur de solutions industrielles, avec qui il est désormais possible d’operculer les contenants en inox Berny.       

Lors de l’animation, nous avons présenté le processus d’operculage des contenants dans une machine OPA 2000 de GUELT, mais aussi une vitrine avec tout un panel de produits frais qu’il est possible de conditionner dans nos contenants. 

L’operculage va permettre d’allonger la durée de conservation des produits conditionnés dans les contenants, une réelle innovation qui va permettre de passer au réemploi sans perdre en performance d’un point de vue conservation des aliments. 

 

 

En parallèle, Berny collabore avec des industriels agroalimentaires.

La loi Agec, entrée en vigueur en 2020 et qui évolue chaque année depuis, a pour objectif de mettre fin à la mise sur le marché des emballages plastique à usage unique et contraint les industriels à trouver rapidement une solution. 

Notre travail auprès des industriels consiste à mettre en place une ligne de réemploi ainsi que des process techniques, commerciaux et marketing qui permettent son bon fonctionnement.

Le bureau d’études Donnons du Sens s’est chargé de mener une ACV afin de définir le bilan environnemental de la solution Berny sur l’ensemble de son cycle de vie. 

  • Expliquer les enjeux du réemploi, de la standardisation ainsi que de la mutualisation.

“Le réemploi : un modèle en cours de construction”  était l’intitulé de la conférence à laquelle participait Olivier de Kerimel, cofondateur de Berny, aux côtés de Fabrice Peltier, designer et consultant packaging.

 

« Le réemploi représente un enjeu pour tous les acteurs de l’agroalimentaire, c’est pourquoi Berny a pour objectif à long terme de standardiser, c’est-à-dire de créer un minimum de contenants qui répondent à un maximum de besoins, mais aussi de limiter les transports pour les collectes grâce à un maillage de territoire avec différents centres de lavage. Selon F. Peltier, “le succès du réemploi passe par la mutualisation”.

Nos contenants sont aujourd’hui utilisés pour conditionner des produits frais, le contrôle de la qualité est donc un sujet tout aussi omniprésent chez Berny. Olivier D.K affirme que “nous nous appuyons sur des laveurs professionnels ainsi que sur différents contrôles qualité pour garantir un contenant parfaitement opérationnel, peu importe le nombre de cycles effectués.”

“L’idée est qu’à terme, l’emballage réemployable coûte le même prix que celui à usage unique” rebondit F. Peltier. Pour cela, Berny et les acteurs du réemploi sont en train de définir un modèle et une gouvernance pour ce nouveau marché.

À voir ou à revoir ici.

Nous avons constaté que les acteurs de l’industrie agroalimentaire sont de plus en plus nombreux à vouloir mettre en place des solutions de réemploi au sein de leurs structures et nous sommes prêts à les accompagner dans leur démarche !

 

Suivez-nous pour ne rater aucune actu ici ! 

Partager :

Nous sommes impatients de discuter du futur de l’emballage avec vous

Nous contacter